Aller au contenu

Manuel Weber

Comédien, metteur en scène, directeur artistique de la compagnie La Véloce

Diplômé de l’Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT), il se produit dans de nombreux festivals en France et à l’étranger.

Il se forme au théâtre baroque avec Eugène Green, joue dans sa mise en scène de Mithridate de Racine. Au cinéma il joue dans son film Le Pont des Arts, enregistre avec lui Alcools de Guillaume Apollinaire (disque Alpha) et plusieurs émissions pour France Culture.

Curieux de cultures étrangères, il anime au Japon des conférences lectures sur la déclamation et l’acteur français au XVIIe siècle. A Tokyo et Yokohama il joue un spectacle d’après la correspondance de François Truffaut. A Paris au Musée Cernuschi il met en scène Partir pour un départ plus beau, textes de Paul Claudel, musique de Régis Campo.

Depuis plusieurs années son goût pour la musique l’amène à se produire régulièrement avec des musiciens, notamment avec la violiste Christine Plubeau, et des chanteurs.

Il participe à l’enregistrement du coffret-disque Jeanne d’Arc sous la direction Jordi Savall.

Il collabore régulièrement avec l’ensemble Les Ombres avec lequel il enregistre un disque et se produit à l’Opéra Théâtre de Saint-Etienne (2013).

En mai 2013 il met en scène pour le Conservatoire de Grenoble la comédie ballet de Molière L’amour médecin. Création dans le grand théâtre de la MC2.

Il prépare un récital à partir d’Alcools de Guillaume Apollinaire interprété avec l’organiste Jean-Christophe Revel.

Avec La Véloce, il met en scène et joue C’est la guerre d’après Louis Calaferte et Les Forçats de la route d’Albert Londres. Pour Les Forçats de la route, La Véloce reçoit le soutien de la Fondation d’Art Oxylane.

Depuis janvier 2013, La Véloce est en résidence à la Maison du geste et de l’image (MGI), Paris.

De 2006 à 2012 il a animé des ateliers de prise de parole pour des adolescents en situation de handicap dans des Instituts Médicaux Educatifs de Basse-Normandie.

Il est responsable d’un atelier de pratique théâtrale à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle.

En 2013 il anime des ateliers d’écriture pour des prisonniers du Centre de détention d’Argentan. Pour ces ateliers La Véloce reçoit une subvention du Ministère de la Justice.