Aller au contenu

Régis Campo

Compositeur

Né en 1968 à Marseille, Régis Campo est un compositeur qui partage sa création musicale entre la musique vocale, de concert, d’opéra et de film. Ses œuvres sont créées et jouées en Europe et à travers une trentaine de pays dans le monde entier par de nombreux interprètes. Sa musique est souvent qualifiée de ludique, remplie d’humour et de couleurs.

Formé au Conservatoire national supérieur de musique de Paris avec Gérard Grisey, il y obtient un Premier prix de composition en 1995. Il reçoit en 1996 le prix hollandais de la Fondation Gaudeamus pour son œuvre Commedia. En 1999, la Sacem lui décerne le Prix Hervé Dugardin. De 1999 à 2001, Régis Campo est pensionnaire à la Villa Médicis, Académie de France à Rome.

Son catalogue étant riche de plus de 200 œuvres, nous n’en citons ici que quelques-unes :

  • Lumen pour orchestre est interprété par le Berkeley Symphony Orchestra sous la direction de Kent Nagano en septembre 2001 à Berkeley, Californie, où est créée aussi sa Première Symphonie commandée en avril 2003.
  • L’Orchestre symphonique de Montréal dirigé par Kent Nagano crée le 20 février 2008 à Montréal son orchestration de Sports et Divertissements d’Erik Satie.
  • En 2008 il compose la musique du long métrage de Fabrice Genestal « Une enfance volée : l’Affaire Finaly » avec Charlotte de Turckheim diffusé sur France 2. Depuis, les rediffusions de ce long métrage ont connu un fort succès avec près de 9 millions de spectateurs sur France 2 et sur les chaînes câblées.
  • Compositeur invité du festival d’Auvers-sur-Oise en 2009, Régis Campo compose Éden pour violon créé par Laurent Korcia.
  • En 2010, invité à la Folle Journée Chopin à Varsovie, il compose Sept Humoresques pour chœur mixte à l’attention de la Camerata Silesia.
  • La ville de Marseille en 2012 lui a commandé une œuvre pour orchestre « Color! » créée par l’Orchestre philharmonique de Marseille sous la direction de Jean-Claude Casadesus.
  • L’Opéra national du Rhin et l’Opéra de Nuremberg lui commande l’opéra « Quai Ouest » d’après la pièce de Bernard-Marie Koltès. L’ouvrage sera créé au festival Musica 2014 puis repris notamment en langue allemande à l’Opéra de Nuremberg la même saison 2014-2015.